Mongolie

À la découverte d’Oulan Bator

Un réveil bien matinal en ce vendredi pour récupérer nos billets de train. C’est chose faite, nous avons l’esprit tranquille.

Nous avons ensuite attendu notre guide, qui est arrivé à 11h, Bagui. Adorable et elle parle très bien français après avoir vécu plusieurs années à Lyon et à Paris.

Nous commençons par nous rendre au monastère de Gandan. La route qui y mène est en piteux état mais l’intérieur du monastère est somptueux (nous n’avons malheureusement pas le droit de prendre de photos à l’intérieur des temples). Le monastère regroupe une vingtaine de temples et 600 moines. La Mongolie est principalement bouddhiste même si l’ethnie kazakh est quant à elle musulmane.

Bagui nous a fait visiter 2 temples. Le premier était rempli de moines qui chantaient sous un décor coloré magnifique. Les offrandes étaient données dans des sacs siglés « I love New-York », paradoxe quand tu nous tiens… Le second était occupé par une immense statue de Bouddha (26,5 m), c’était assez impressionnant.

Nous nous sommes ensuite rendus au musée d’histoire de Mongolie où j’ai appris des tas de choses sur le pays. J’ignorais (presque) tout ce qui s’était passé durant les siècles derniers sur ce territoire coincé entre deux géants : la Russie et la Chine.

On finit la visite par un spectacle de danse et musique traditionnel. Un peu dubitatifs, on a été étonnés d’apprécier autant ce moment. Les danses mongoles sont un superbe spectacles et les tenues traditionnelles sont d’une grande beauté.

Bagui nous quitte à l’hôtel, demain nous aurons un autre guide pour nous accompagner dans les steppes. Nous en profitons pour nous poser un peu, la journée a été fatigante et nous ne nous sommes pas encore tout à fait remis de l’avion. Nous ressortons juste prendre quelques photos sur la grande place et manger avant de plonger dans un sommeil bien mérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *