Islande

Dimanche 25 mars – Esja et Carrot cake

Réveil en forme après une nuit très réparatrice !
Nous traînons un peu dans l’appartement, il faut dire qu’il est tentant de cocooner dans un tel endroit.

Au programme aujourd’hui : sortir et découvrir la ville. Nous sommes gâtées, le temps est assez clément malgré le vent violent qui nous accompagnera durant tout le séjour. 

Il suffit de descendre une rue pour rejoindre la mer et découvrir une vue fantastique sur l’Esja, un massif de montagnes volcaniques impressionnant. Nous montons sur les rochers qui bordent la mer pour en profiter et mitrailler le paysage.

Nous longeons le bord de mer pour voir le Sólfar, autrement dit, le Voyageur du Soleil. C’est probablement l’un des monuments les plus connus de Reykjavik, je ne me prive pas de le photographier.

Nous continuons jusqu’au Harpa, une salle de concert et de conférence magnifique. Immense et moderne, elle se pare de belles lumières la nuit venue. Nous avons la chance d’y arriver en même temps qu’une chorale venue d’Angleterre. Les chants résonnants dans ce grand bâtiment ne manquent pas de me donner des frissons.

Après ce concert imprévu, nous partons en quête de nourriture en longeant le port avant de remonter vers la ville où nous tombons sur le Prikið.

Nous ne le savons pas encore, mais nous ouvrons la porte du plus vieux café d’Islande, et en Islande, le café, ils savent le servir ! Les refills sont gratuits, si ce n’est pas le paradis, ça s’en approche. 

Je commande un carrot cake, nous y goûtons ensemble, je le sacre meilleur carrot cake au monde sans hésitation.

L’après-midi défile à une vitesse folle, nous voyons un intérêt à chaque coin de rue, que ce soit des souvenirs particulièrement kitsch, une boîte aux lettres pour le Père Noël islandais ou du street-art admirable. Nous découvrons l’habitude étrange qu’ont les islandais de laisser leurs bières à des endroits incongrus.

Nous rentrons suffisamment tôt pour préparer nos sandwichs et nous reposer, l’expédition de lundi promet d’être bien remplie et il est préférable d’être en forme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *